Âme et placardage

Traces. Des traces.
J’aime les traces laissées par le temps.
Les rides. Les vieux murs. Les graffitis qui font leur vie.
Et quelqu’un qui passe devant, pour encore plus d’âme.

carolinedufourhommepench5Centre-ville de Montréal, octobre 2013

Répondre à Âme et placardage

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s