Un vent de folie

Ma vie
Si seulement j’en avais deux.
Une où je pourrais faire.
Et l’autre où je pourrais être.
Mêler les deux me la complique.
Même si mon corps a pris racine
j’aime les hautes altitudes
et les longs vols d’observation.
Je ne me pose jamais très longtemps.
Sauf pour l’amour, le court me va.

Le vent
Pendant que je peux rêver
de voir se dédoubler la mienne
voilà que des milliers
d’uniques au monde
sont arrachées là-bas, emportées sans tendresse
par un mauvais coup du vent.
Lui qui n’a été pour moi
toujours et seulement que musique.
Encore ma chance.

carolinedufourventautre4Montréal – Novembre 2013

Répondre à Un vent de folie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s