Un lundi sur la terre

La neige a tellement fondu ces derniers jours.
Il ne reste d’elle que des amoncellements souillés
et de longs trottoirs glissants.

Je me répète sans doute, mais j’aime les traces que laisse le temps qui passe.
Peut-être de la même manière que j’ai un penchant pour les vieux,
pour cette histoire qu’ils portent en eux.

Ce mur, rendu plus beau encore par cette jeune femme venue attendre l’autobus.
Le vivant, qui insuffle l’âme. La raison d’être de ces ouvrages.
Ici, sur cette planète belle et solide qu’on bardasse trop.
Et plus près, dans cette ville où continue de régner la paix.
J’y pense de plus en plus souvent. C’est comme ça.

carolinedufourviaddelstj5Croisée de viaducs, Rosemont (Montréal, janvier 2014)

Répondre à Un lundi sur la terre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s