Ma rivière, mon coeur

Et ma rivière sort de son lit
emportée encore par sa fougue
mouillant les rives qui la longent
les tendres terres qui la côtoient
et ma rivière comme la vie
sauvage
et noire comme la nuit
dansante comme un matin de neige
et ma rivière quitte son lit
et moi je la regarde faire
et je ris
tant il m’est de plus en plus clair
que même les jours où elle rugit
elle est chantante ma rivière.

carolinedufourquatorcut3BELLE PARSEMENCE – Parc Maisonneuve, 5 février 2014 (Montréal)

Répondre à Ma rivière, mon coeur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s