Deux vents

Aujourd’hui la pluie.
Après le vent chaud d’hier.

La journée avait commencé pour moi
dans cet autre vent de mes lundis matin.
Cette semaine, c’en était un de vieillesse et d’accablement,
de douleur et de frustration plus grandes que d’habitude.
De gratitude aussi, car elle y est toujours celle-là.
D’une fois à l’autre, Gaby est gentil.
Peut-être devine-t-il que je supporterais mal le contraire.
Jamais il ne se met en colère contre moi.
Contre la vie parfois, c’est certain.
Celle qui lui sape ses moyens.
Il a pleuré hier. Rare.
Il est fatigué. Il me l’a dit.

Après ma visite chez lui,
j’ai goûté à ce vent chaud,
mon premier de l’année sur la montagne.
Celui qui me grise infiniment.
Rien de moins.
La perfection.

LE PREMIER VENT CHAUD - Hier, sur le mont Royal (Montréal)

LE PREMIER VENT CHAUD – Hier, sur le mont Royal (Montréal)

Répondre à Deux vents

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s