Temps fort

je voulais te dire
si chaque fois je regimbe à ton approche
tu te montres et chaque fois je m’incline
la lumière qui brillait sur le brouillard
déjà au milieu du matin tu m’avais coupé le souffle
j’aurais voulu sortir Gaby
qu’il vive à fond ton air et ton soleil
mais on a dû se contenter d’une fenêtre entrouverte
au bout du corridor de l’hôpital
et je suis partie sur la montagne
en taxi pour aller vite
trois jours que j’en rêvais
c’était hier, automne
sur un temps fort de ton premier mouvement

COMME JE L'ENTENDS - Rosemont, Montréal, Septembre 2014

COMME JE L’ENTENDS – Rosemont, Montréal, Septembre 2014

Répondre à Temps fort

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s