Petites certitudes sur fond d’équinoxe

Le vent est froid.
C’est sans la tuque encore.
Et la lumière d’automne.
Quand elle décline, à la fin du jour.
Je l’ai vue hier qui jouait dans les feuilles.

Et moi qui recommence à chercher des images.
La vie qui continue.

Elle est orange la vie.
Elle est bleue la vie. Elle est rouge aussi.
Je vois bien qu’elle change encore de couleurs, la vie.
Et moi avec elle.

Je sais déjà que j’en prendrais mille encore.
Des vies, j’veux dire.

Rue Laurier, Montréal - Septembre 2014

Rue Laurier, Montréal – Septembre 2014

Répondre à Petites certitudes sur fond d’équinoxe

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s