Rafale et frémissement

la branche tremble
tantôt se fêle
méandrée de cicatrices
et belle comme avant
elle s’accroche
devant le vent la vie
qui peut tout emporter
jusqu’à la racine, d’un coup
et la terre, tranquille
qui se nourrit de ce qu’elle sait de mieux
veines fécondes

je veux de mon coeur
qu’il ploie dans la tempête
et quand le temps est doux
qu’il sente comme il est doux

ROSE ET BLEU DE GLACE - Mont Royal, fin décembre 2014

ROSE ET BLEU DE GLACE – Mont Royal, fin décembre 2014

Une réponse à Rafale et frémissement

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s