Valse à deux temps

la neige et le vent qui en remettaient
et ce gris dans le ciel
et le téléphone
j’irais bien marcher le long de la rivière, et toi?
… je passe te prendre,
qu’elle me dit
et hop vers le nord de la ville
le nord de l’île
tandis que le ciel se dégage
filets blancs sur bleu
et la neige qui fond
vite comme elle est venue
danse jouissive, danse belle
d’un hiver fou qui s’acharne
et d’un printemps qui s’avance
entre tempête et accalmie
comme nos coeurs de certains jours

ANNE, OU LA FIN DE L'HIVER  Ce matin, le long de la rivière des Prairies, Montréal

ANNE, OU LA FIN DE L’HIVER
Ce matin, le long de la rivière des Prairies, Montréal

Une réponse à Valse à deux temps

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s