Réponse à un paresseux

Le jeu d’écriture de l’Agenda ironique proposait ce mois-ci d’écrire un conte ou une parodie de conte. Voici donc ma participation… qui fut d’abord involontaire puisqu’il s’agit en réalité d’une réponse envoyée à carnetsparesseux pour décliner, en m’amusant un peu, l’invitation qu’il venait de me faire en ces mots : « … un petit conte de fée d’ici vendredi, ça ne vous tente pas? ».

Et voilà que je découvre ce matin que jobougon, qui héberge l’édition du mois de l’Agenda ironique, a eu vent de ma réponse au paresseux, m’a incluse dans la liste à mon insu, et a même déjà donné un titre à mon « conte »… alors, en vous remerciant de votre enthousiasme, chers amants des mots, je me joins « officiellement » aux conteurs du mois d’août.

Il me faut quand même vous avouer que je m’inscris surtout parce que je viens de lire que le gagnant ou la gagnante aura droit à un tour de citrouille…

FÉE DÉAMBULE

Ah la la… non, mais… mais… y a quoi derrière cette porte? Pas une autre fée!?… C’est que j’en ai vu des fées, moi, dans les derniers mois… des fées à lunettes, des fées à corvette… j’ai même vu des fées à déambulateur… bon, c’est vrai, je n’ai pas encore vu de fée à grenouille, ni de fée à citrouille.. … peut-être que je n’ai pas regardé au bon endroit, vous dites? … ah ça va, ça va, j’ai compris, je vais aller voir puisque vous me le demandez si gentiment… bon, ma loupe, mon appareil photo, mon magnéto au cas où il s’agirait d’une fée chanteuse… pas question surtout que je me rende là sans m’être bien préparée… après tout, j’aurai des petites oreilles à remplir moi… elles sont parties pour un temps mais elles reviendront bien un jour, n’est-ce pas?… et c’est qu’elles sont gourmandes ces petites oreilles, et elles m’aiment bien sucrée dans mes histoires, bien drôle, et effrayante à souhait… alors, tant qu’à y aller, je vais m’équiper intelligemment… pour m’assurer de rassembler toutes les preuves d’une éventuelle rencontre avec une citrou… Mais, qu’est-ce que c’est que ça? Non… pas déjà… une grenouille et une citrouille?… une à côté de l’autre, aussi vite que ça dans l’histoire?… c’est à croire qu’on les a placées là spécialement pour moi… mmm, est-ce que quelqu’un essaierait d’me jouer un tour?… est-ce qu’on me prendrait par hasard pour une raconteuse d’histoires? C’est que j’en ai raconté moi des histoires de fées et de monstres dans les derniers mois… j’pensais que j’en avais vu la fin pour un moment… mais il semble bien que non… ce paresseux aussi… qui m’fait de l’œil… ok, l’appareil photo, clic… mais… mais voilà que la citrouille me parle maintenant !… quoi? je vous entends mal..  Ah, vous voulez que j’vous suive… c’est bon, allez-y, roulez, moi je me tiendrai derrière… vous voulez que j’attrape la grenouille pour qu’elle vienne avec nous? Elle a mal aux dents, vous dites? Ah, bon.. Allez hop! Viens-t‘en la grenouille, mais tiens-toi tranquille, t’es un peu gluante et j’pourrais changer d’idée… et toi, tu ferais mieux de rouler la citrouille, et vite qu’on en finisse… oh! oh! manquait plus que ça maintenant… un sentier? Un arbre avec des pommes dorées? Une porte rose barrée à clé? Non mais vous m’prenez pour qui à la fin? Une raconteuse d’histoires? Je vous l’ai dit, j’ai besoin d’un p’tit repos… j’y reviendrai de toute manière à ces contes de fées, quand les oreilles gourmandes ressoudront, d’autant qu’elles seront peut-être affamées… en attendant, heureuse d’avoir fait ta connaissance citrouille, et toi aussi vadrouille, euh j’veux dire grenouille… et à la revoyure… je retourne dans mon monde… qui restera sans doute exempt de fées pour un petit moment… et de monstres aussi, c’est un peu dommage quand même… mais bon, tout ça pour dire, cher carnets, que je n’ai pas le temps, ah ah, pour les contes de fées… snif, snif… mais merci quand même pour l’invitation!

9 réponses à Réponse à un paresseux

  1. La citrouille a encore fait des siennes par ici ! Mais quelle conteuse de sans-fée tu fée.
    Ouvre la chevillette de la porte rose et la bobinette écrira. C’est ce que tu as fait. Bravo ! Je ne saurais assez remercier carnetsparesseux d’avoir su paresser aussi fort pour que le concours se mette à courir aussi vite !
    Superbe fuite de fée au déambulateur, le compteur affiche 16 et ce n’est pas fini.
    Merci Caroline

    Aimé par 1 personne

  2. Ce concours est rudement entrainant : d’abord par l’enjeu comme vous le dites, un tour de citrouille gratuit, c’est pas tous les jours fête. Ensuite par les textes qui ont dépoussiéré méchamment nos connaissances contesques, Swiffer peut aller se rhabiller avec ses plumeaux. Et puis, la découverte du blog des autres zauteurs, sauteurs de mots, tournicoteurs de phrases, alambiqueurs de réalité ou pas. Youpie, des fêlés à côtoyer sans y risquer sa virginité ! Je m’abonne dare-dare…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s