Inspirée par l’autre

je l’avais trouvé beau quelques secondes plus tôt
mais j’ l’ai trouvé plus beau encore quand je l’ai vu de loin
penché sur le grand abreuvoir, s’aspergeant contre la chaleur
je ne voyais plus son visage, que j’avais déjà oublié
juste son désir de l’eau
et surtout ses gestes lents

au retour, au même endroit
cou bras mollets visage
je me suis aspergée aussi
et plus que jamais j’ai pris mon temps
j’oublie si souvent
combien la lenteur m’est sublime

L'HOMME AU GESTE LENT Hier, sur le mont Royal

L’HOMME AU GESTE LENT
Hier, sur le mont Royal

9 réponses à Inspirée par l’autre

  1. 'vy

    La lenteur est sublime à tous. Etre dans chaque geste du corps réjouit l’esprit, il y a une grâce dans la lenteur, une apesanteur, un plaisir réel à se mouvoir dans l’air qui prend soudain une consistance très douce, et le temps a une autre saveur. Dommage que je sois si souvent une sorte de puce qui saute partout. En même temps, je n’en apprécie que davantage la lenteur. Merci pour cet agréable ralentissement, Caroline.

    Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s