Ce qui suffit peut-être

carolinedufourpefimrl

si tu voyais la lumière
dans l’arbre
les feuilles c’est irréel
avec les fils
les gros fils noirs qui font la rue
je suis assise ici tranquille
attendant la couleur des jours
et rien d’autre vraiment

Le temps passe et je lui donne tout. Mes jours, mes amours. Il a tout de moi, le temps. Mais il continue de passer, sans s’arrêter jamais. Il passe et je m’en fous. Bon, y a des mensonges comme ça.

Mon père m’a dit quelques jours avant de mourir que ce qu’il trouvait le plus difficile à l’idée de partir était la certitude qu’ailleurs ne pouvait pas être plus beau. On regardait la pleine lune ensemble, assis sur le balcon d’en avant.

Ce matin, en regardant la lumière sur les feuilles de l’érable, je pense à lui.

˜

Photo : L’HOMME ET LA FILLETTE- Sur le mont Royal * Octobre 2016

7 réponses à Ce qui suffit peut-être

  1. comme par ‘hasard’, j’ai lu un livre la semaine dernière qui dit que l’au-delà est encore plus beau (mais on ne peut l’imaginer et c’est bien ce qui limite nos rêves)…….mais en ‘attendant’, je suis comme Evy et je broute le présent jusqu’à plus soif!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s