L’éclat de mes amours

la mienne souvent
reste la peur de dire
c’est qu’on m’a bien muselée quand même
déjà d’être une femme

et un cœur emporté – je sais
par un vent d’innocence

aussi c’est vrai que j’ai aimé
et parfois trop, diront certains
à ceux-là je réponds
sans tous mes amours éclatés
je n’aurais été que moins libre

Photo/Quadriptyque : L’ÉCLAT DES JOURS – Mars 2017, Montréal

11 réponses à L’éclat de mes amours

  1. gilles l.

    « Reste la peur de dire ». Pourtant selon ma propre expérience cela relève davantage d’une caractéristique masculine du moins lorsque l’affectif est en cause. Mais mon échantillonnage est limité…

    Aimé par 1 personne

  2. ..et certains diront que c’est pour cela qu’ils t’aiment…grand sourire…
    qu’elles sont belles ces photos, quel magnifique portrait que la dernière, douce peinture de vie….merci pour les mots, merci pour les photos, merci pour ce portrait, caroline de l’amour…

    Aimé par 1 personne

  3. 'vy

    On aime comme on peut, et si c’est trop, hé bien, c’est que nous sommes ainsi. Magnifiques images du monde dans lesquelles il faut prendre le temps de voyager. On y est bien.

    Aimé par 1 personne

  4. ah, la, la, le dolorisme fait encore des dégats ; un seul et grand amour enlève-t-il la liberté, tu crois ? Non, pas moi ! C’est dommage d’avoir à choisir !
    Bisous

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s