Le beau et l’absurde

dans la tempête, je pensais à toi
à ce vent glacial qui est venu te mordre

de quoi trouver encore une fois
le sens du beau comme de l’absurde

le beau de la neige
et ce qu’elle entraîne de périls

le beau de l’amour
et ce qu’il amène de peine

Photo : NEIGE, VENT, FILLE – 14 mars 2017 / Rue D’Iberville, Montréal

5 réponses à Le beau et l’absurde

  1. ..et cette photo-peinture qui le dit si bien aussi,
    ..et les mots, qui sont là, pour dire, pour consoler, même de l’absurde
    ..et le blanc de la neige pour le sourire du silence..

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s