Sous la voûte

carolinedufourvouke.jpg

sous la voûte évidemment
il me vient
combien je cherche en moi
follement et toujours
l’écho de cette immensité

et loin dans la nuit je l’entends
le huard
qui lance sa plainte
douze fois sa belle mélancolie
au milieu du silence

et sous ce ciel qui trouve mes larmes
je sais qu’il n’y a plus besoin des mots

parce que tout m’y est déjà dit


Photo : PARMI LES REFLETS DU MONDE – Au bord du lac Kénogami * Août 2017

6 réponses à Sous la voûte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s