De la rive

C’est mon regard sur toi qui dessine mes jours.
Et sur tout ça, qui se donne.

J’ai le rêve à fleur d’âme, je sais.

Les arbres, infiniment épris, visent la part du haut.
Ils montent dans son axe sans jamais y penser.

Et moi, l’errante, je ne cherche pas de lieu.
Pourtant, mes racines s’étendent.
Et s’agrippent comme à flanc de montagne.

Je t’aimerai encore. Et tout ce qui se donne.

Photo : LAC D’AUTOMNE – Octobre  2017 * Lac Kénogami

10 réponses à De la rive

  1. grâce à Odile d’Harnois qui publie ce jour un article qui rend hommage à la poétesse que tu es, j’ai appris que nous sommes nées dans le même temps……..ça me ravit et ne m’étonne aucunement…..je t’embrasse, caroline, ma presque sœur de naissance et certainement ma sœur de cœur 🙂

    Aimé par 2 people

  2. comme il résonne en moi, douce caroline,
    ce texte-là,
    comme il résonne en moi,
    ce lieu un peu magique…
    « j’ai le rêve à fleur d’âme »…c’est si beau..
    simplement merci ..

    Aimé par 1 personne

  3. Ces arbres-là connaissent autant le sol que le ciel, pas comme nous qui poussons nos racines en pensées et en liens. Ah ! Ma douce j’aimerais te présenter mon hêtre de cimetière ;o)

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s