Nos belles excuses

est-ce qu’un jour on osera
assez le vent et l’aube
les ciels à perdre pied
et les lieux de tendresse
est-ce qu’on y rêvera ailleurs
que dans l’avide qu’on absout
et le gain
qu’on justifie par tout

Photo : LA DOUCEUR D’UNE FIN DE JOUR * Avenue de Lorimier – Janvier 2019, Montréal

8 réponses à Nos belles excuses

  1. La vie est un mille-feuilles. Celles d’en bas sont toute poisseuses de déshumanisation. Il en reste heureusement beaucoup, au dessus, pour l’art, la nature, l’amour, l’être, le vivre ensemble. Et tout en haut, il y en a même quelques-unes qui sont encore blanches. À chacun et chacune de rouler son empreinte dessus.
    Merci pour ton empreinte, Caroline.

    Aimé par 3 personnes

  2. Gilles L.

    Heureusement qu’il y a la douceur des fins de jour et de mon beau Domaine vert pour vivre dans un monde où la cupidité et le repli sur soi ont pris tant de place

    Aimé par 1 personne

  3. tu oses, j’ose, nous osons……….et je veux conjuguer ce verbe à l’infini de tous les temps portée que je suis par ta poésie………ah que ça fait bon au dedans, belle caroline!

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s