Ô sublime mauvais sort

laisser aller les choses
même les glaces et la grisaille

devant le départ ou la perte
on s’arrête à moins

les arbres nus
même le ciel gris de ce matin
la laideur du trottoir d’en face
tout ça me paraît doux

on se reposera, tu dis
après autant de souffles froids

le temps a le dos large
mais au fond
le dos large et le temps, c’est pareil
on cherche le vivant dans ce qui nous unit

ô sublime mauvais sort

 


Photo : LA PART D’ÉBLOUISSANCE – Mars 2019 * Montréal

6 réponses à Ô sublime mauvais sort

  1. un éclat de soleil ….et voilà que se dessinent les ailes d’un ange comme une caresse qui unit les épaules…. pour s’y reposer
    ah caroline, grâce à toi, je m’envole……………..quel qu’en soit le sort

    Aimé par 1 personne

  2. Ô sublime texte,
    Et sublime photo,
    Caresse de tristesse,
    Ou nostalgie,
    Ou les deux..

    Alors un doux vent,
    Un vent de printemps
    Et de tendresse vers toi,
    Douce et belle Caroline..
    Et un sourire du cœur..

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s