De quoi me vivre

sur des sentiers intimes, je parcours le monde
sans même que sous mes pas la poussière ne lève

dans des passages étroits, je touche l’infini
ardent jusqu’en la rouille d’un pétale et sa fleur

sur le chemin des heures, je trouve de quoi me vivre

Photo – COULOIR * Février 2020 – Montréal

3 réponses à De quoi me vivre

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s