Où vague là, l’amour

une sensation de vain parfois
comme d’un monde sans musique
mais je sais bien le lent
et le chemin à faire les choses

le temps de tout
le vent, la vie
et l’alchimique

l’impatience balise
et s’en prend à mes heures
malgré mon ventre ouvert
le sincère d’attendre
ce qu’il faut de beauté
pour mes yeux endormis

amoureuse je reste
des grands refrains du corps
et de l’errance tendre

où vague là, l’amour
et ce qu’il nous reste
à entendre

Photo – FILLE SUR UN PALIER * Septembre 2020 – Montréal

6 réponses à Où vague là, l’amour

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s