Avant la nuit

des mots dessus l’automne
dans la maison plus froide

quelques éclats de verbe sous le soleil des yeux
pour panser la blessure
la rendre lumineuse
donner à l’ordinaire quelques couleurs de mer

car si le rêve est simple de la décence tendre
y a nos corps en quartiers

je le voudrai quand même, tu vois
ce troublant du matin

j’y dessinerai l’oubli
celui qui verse clair

et boirai mon café

Photo – SUR MES CHEMINS DE VILLE – Novembre 2020 – Montréal

4 réponses à Avant la nuit

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s