La complainte

La pluie sur la fenêtre.
Dans ce même rêve de l’oiseau et
d’un morceau de vent.

Et toujours la maison, suspendue
à ton coeur battant. Comme toutes les rivières
à se vivre. Que dans le chaos tu te soudes,
douce et folle et sans savoir, à la fleur patiente.

C’est ce même inédit, ce long ressac
par où rejoindre l’aube. Et tu y entends
la complainte, plus tendre que la seule raison.


Photo : LA FILLE D’ENVERS – Hier * Montréal 2021

5 réponses à La complainte

  1. Je voulais vous dire, j’aime vos textes ! Une insolite combinaison des mots qui fait naître le familier. Je ne sais pas ce qu’est la poésie mais j’aimerais que cela ressemble toujours à cela, tout en étant si différent en même temps.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s