Le temps autrement

Ça fait un bout qu’on ne t’a pas vu, même pas dans le tournant.

En attendant, par ma fenêtre, le temps passe autrement. Le bourgeon et l’oiseau ont ouvert le passage. Ce matin par exemple, tu verrais le ciel gris, l’asphalte éclaboussé, l’absence de vent, et les gouttes qui tombent du ciel et de l’érable.

Je serai là quand tu passeras. Entre les mots, sur le clair chemin de l’errance.

·


Photo : DE PLUIE ET DE CHARBON – Avril 2021 – Montréal

5 réponses à Le temps autrement

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s