Le rugueux et le tendre

D’abord cette main. Où s’est écrit le temps dans la forme des jours, le soleil des matins et le pesant du monde. C’est encore pour y voir, et de tous les côtés, la perle, qu’on tourne entre ses doigts. Le rugueux et le tendre, pour une vie à défendre.

Et ce dos, qui embrasse mes pas. Sur les trottoirs brisés et les sentiers de neige.

Et mes yeux, qui voient là les oiseaux. Chaque matin, par la grande fenêtre.

Photo : L’OISEAU, LA VIGNE ET LE LILAS * Hier – Montréal

2 réponses à Le rugueux et le tendre

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s