Point d’orgue

je n’ai jamais trop su ni le jeu
ni les fleurs – le vent donne un coup et
l’illusion s’incline

mais les violons qui bercent, et le piano

on y saura mieux les retours fragiles
le murmure des humeurs et le bruit des fatigues

et avec ça notre soif d’errance
et tout ce qui meurt à mesure –

et ce qui chante
même dans la rupture

Photo : TON ÉPAULE – Laurentides * Été 2022

4 réponses à Point d’orgue

  1. le jeu ?
    un coup et
    l’illusion s’incline
    mais
    on y saura
    le murmure
    et avec ça,
    à mesure,
    ce qui chante :
    la rupture.

    quelques mots du début, quelques mots de la fin
    et hop, une silhouette de poème. 🙂

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s