Dehors le vent

c’est toute la scène en morceaux
ajournée, me dit-elle
le coup du régulier
du désir
avec celui aussi
d’y abandonner l’habitude

les ponts sont là
tu laisses venir
en choisissant le dénuement
comme celui d’octobre
où le ciel se dépense
pour accueillir l’hiver

tombée dans les bras de décembre
blottie contre le poids des jours 
j’ai repris ma blanche habitude
malgré le froid du vent

avec le meilleur et le pire
de nos trous de mémoire

Photo : ÉTIRER LE SOLEIL * 18 décembre 15h44, depuis le viaduc Rosemont – Montréal

Une réponse à Dehors le vent

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s