Maquiller les choses

T’es quand même bien ici? que j’lui demande.
Tu t’habitues? Ils sont fins avec toi?
Pas de troub’, qu’y me répond.
Il est 18 h.
M’a me coucher, qu’y me dit.
Bye mon Gaby, que j’réponds.
Pis je recule vers la porte.
Clic.
Pis en revenant chez nous
je r’pense à un ailleurs
avec des enfants qui dansent
pis des vieux qui se bercent.

AVANT D'ÉTEINDRE - Montréal 2015

AVANT D’ÉTEINDRE – Montréal 2015

Une réponse à Maquiller les choses

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s