Nos fantômes

Le vent était furieux.
Fufufu. Rieurieurieu.

Là, sur le blanc, une femme.
Aux longs cheveux noirs.
Tête baissée contre le froid cinglant,
elle courait s’asseoir au pied d’un arbre.

Je l’ai observée un temps.
Adossée au tronc. Immobile sur la neige.
Sans abri. Exposée à la pleine violence des éléments.

Mademoiselle, que faisiez-vous.
J’ai eu envie d’aller vous prendre dans mes bras.
J’espère qu’au moins vous aviez rendez-vous.

ENTRE DEUX FEUX - Un coin du parc Émilie Gamelin, Montréal - Mars 2015

ENTRE DEUX FEUX – Un coin du parc Émilie Gamelin, Montréal – Mars 2015

2 réponses à Nos fantômes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s