Non, je t’aime

comme l’eau et le vent
il abreuve et inonde
caresse et ravage
redessinant nos paysages intérieurs
et le monde change

Est-ce que tu m’aimes parce que
j’écoute les consignes?
Non, je t’aime.
Les consignes, c’est pour aider la danse,
pour pas qu’on s’marche sur les orteils.
L’amour, lui, suit son propre chemin.

LA QUESTION - Février 2015, Montréal

LA QUESTION – Février 2015, Montréal

Répondre à Non, je t’aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s