Racines et rivages

en revenant de Québec
dimanche

parce que quelqu’un que j’aime
a pensé s’y installer
on a pris le Chemin du Roy
et on est allés voir Grondines

j’ai grandi à Montréal
à quelque deux cents pas du fleuve
et quand je suis sur sa rive
où que ce soit
je me sens chez moi

bercée par le clapotis
le coeur tranquille
j’ai vu voler les bernaches

cher avril
t’auras été froid
mais merci quand même

MOULIN, BERGE, FLEUVE ET CIEL DE MAUVE À la tombée du jour, Grondines, fin avril 2015

MOULIN, BERGE, FLEUVE ET CIEL DE MAUVE
À la tombée du jour, Grondines, fin avril 2015

8 réponses à Racines et rivages

  1. superbe photo (mais comment fais-tu pour capter cette lumière???) et un bout de vie teinté d’une pointe de nostalgie. Belle évocation.

    J'aime

    • Caroline D – Auteur

      Merci Dominique. Et pour la photo, il y a un peu de temps et d’interprétation, question de mettre en valeur ce qui s’y trouvait déjà.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s