Kick matinal

j’ai kické les cailloux gênants
et regardé le ciel
qui ne demande jamais
qu’à être son bon ciel
de là j’ai kické les histoires
qui forgent ma misère
et au final et pour ma gloire
ma very very gloire
j’ai calqué sur le vent
qui se mourait de rire
en soufflant bon allant
dessus ma tour d’ivoire

Photo :  AUTOUR D’UNE FLAQUE – Avant-hier, dans mon quartier

7 réponses à Kick matinal

  1. ..et j’ai entendu ce rire du vent jusqu’ici…je l’ai entendu qui petit à petit se mêlait au tien…alors j’ai ri aussi, ri au vent, ri à la vie, ri au plaisir de celle-ci…
    que cette soirée te soit souriante, douce caroline

    Aimé par 1 personne

  2. 'vy

    Ah le vent, le vent… il est fou n’est-ce pas ? mais il rit si joliment, si légèrement, si imperturbablement, si violemment parfois. J’apprends les vents, celui du feu qui hurle comme une bête emprisonnée cherchant la liberté, le vent des arbres, le vent doux de l’oiseau qui joue du moindre rayon de soleil, le vent du temps, le vent des mots, du son, du mouvement, le vent de la mer bien sûr, le vent qui rend tout invisible, le vent si vivant…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s