Combien je rêve

combien je rêve
de ce bout d’histoire
où l’on se fond sans se pourfendre
aux confluents de nous

et c’est le coeur, je sais
qui un moment se tend
et l’autre se défend

et c’est le monde, tu dis
et c’est la vie
l’écorce aussi belle que le germe

mais combien quand même je nous rêve
enlacés jusqu’à nos ruisseaux

Photo :  CONFLUENCE – Cette semaine, sur l’avenue du Mont-Royal, avec la montagne en arrière-plan

3 réponses à Combien je rêve

  1. Marie-Cécile

    « L’écorce aussi belle que le germe »…
    Que tu me touches Caroline! Tout est là, tout est dit et de si merveilleuse façon.
    Merci mon amie, merci pour mon coeur et merci pour mon Âme.

    Aimé par 1 personne

  2. oh oui, que c’est beau « l’écorce aussi belle que le germe »..et comme j’aime que tu nous rêves ainsi…il m’est si facile de sentir mes rêves « s’enlacés » au tien, il m’est si doux de le sentir …merci belle caroline

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s