Et les chemins qu’on croyait prendre

ce sera encore pour l’aventure
des noeuds à faire et à défaire
avec toujours
un ciel en réserve
où se noyer un peu

et pour l’ardeur et le désir aussi
avec la faiblesse qui danse
et toute la force qui l’abime

dans la musique que fait l’automne
tu peux venir
je mettrai d’ la soupe à chauffer

je t’aime encore, t’aimerai toujours
malgré nos longs détours
et les chemins qu’on croyait prendre

Photo : LA BELLE ERRANCE – Hier, sur Sherbrooke * Montréal 2017

5 réponses à Et les chemins qu’on croyait prendre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s