Amour atomique

j’aime que tu sois
opaque
et ta lumière dense
tes atomes assez près
que je puisse te savoir
te voir
te toucher

j’aime l’illusoire et fabuleuse
densité du monde

je sais, oui, c’est malgré tout

alors j’aime, et malgré tout
avoir des atomes à aimer

les tiens
et d’autres
bref, y a en masse à aimer dans cette existence
c’est bon, j’arrête
grrr  brrr  grrr… et le big et le bang
pas mal quand même, non?
ç’aura pas été pour rien, avoue
c’est bon, c’est bon, j’arrête!


Photo : FUSAIN D’HIVER – Avant-hier, même saison, même ville

3 réponses à Amour atomique

  1. Certainement pas « pour rien » et certainement encore moins « pour quelque dessein ». Et du quoi et du comment, la somme de tout ce qui est su en est une infime partie. Il me semble également entendre que le savoir atteint le bout des mots. Merci pour le touillage de neurones, Caroline !

    Aimé par 1 personne

  2. 'vy

    Tu me fais sourire, Caroline. Parfois me prend l’envie de me mettre de l’autre côté de tes photos (là, juste en face) et de voir les visages… ou ce qu’il en est… une masse sombre une lumière selon nos regards du moment..

    Aimé par 1 personne

  3. l’opacité..
    elle m’a accompagnée tant d’année dans mon travail..
    peut-être parce qu’elle rime,
    un, peu, avec errance…
    l’opacité de la densité?
    l’opacité des atomes,
    les tiens, les siens..
    et cette image de charbon,
    malgré le blanc de la neige..
    merci, belle caroline,
    merci pour tout cela

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s