Le fil des saisons

la peau, le sang, la source
dans le mouvement des jours

et l’écorce
qui sans le chercher se forme
et protège – et la sève
qui sans y décider remonte

et les racines qui se déploient
sans vouloir pourtant rien briser

et mon coeur amoureux
de ces feuilles roses qui frémissent
dans l’hiver autrement

belles sur leurs branches
de n’avoir pu tomber

tenues comme nous le sommes
par le fil des saisons


Photo : ENTRE LE FOND ET LA FORME – Diptyque (lieux de ville) * Février 2018

5 réponses à Le fil des saisons

  1. les feuilles du chêne qui me cache la rue devant chez nous sont demeurées sur leurs branches longtemps cette année, plus que par les hivers précédents… toujours les dernières à résister…

    … comme les vieux dans nos sociétés. Je commence à m’y identifier. Un si bel hiver cette année, plein de neige et froid, comme ceux de nos enfances d’antan.

    Aimé par 1 personne

  2. et ici,
    la danse des bourgeons qui commence,
    la lumière qui se dore,
    les jours qui s’allongent,
    et tes mots qui viennent chanter
    avec ce printemps naissant..
    douce journée,
    belle amie de là-bas..

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s