À force

l’étang plus haut que d’habitude
et le vieil homme qui tremble un peu

la bonté comme un roc
dans l’eau de nos silences

en attendant je prie
qu’on ne me fauche pas l’espoir

tout ça
c’est toujours nous

à force des jours
et des autres

Photo : À COEUR SI TENDRE * Dans une ruelle du Mile End, 16 mai 2018

6 réponses à À force

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s