Toi qui l’aimes légère

la neige tombe belle
légère
sous tes yeux qui la voient

un petit dos
de si petites mains
pour un cœur à se faire
et le poids qui a fait
ce que le poids y fait

le repos
et l’errance et le temps
devenus le désir
t’as bu à la rivière
et t’as dormi aussi

on y fait ce qu’il faut

et ce matin devant
la blanche qui tombe lente
belle, que tu te dis
toi qui l’aimes légère

Photo : UNE VILLE À PRENDRE * Rue Laurier, Montréal – Le mont Royal en arrière-plan * Janvier 2019

5 réponses à Toi qui l’aimes légère

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s