Nos vents

Librement la musique. Et nos vents qui se mêlent comme autant de broussailles.
Pendant ce temps, l’hiver est clos et le printemps achève. Nos peines et nos rires monteront d’entre des nuits plus chaudes.
Sous le matin penché, on se retrouvera. Pour se reperdre encore.
Devant le ciel qui danse.

Photo : DANS UN PRESQUE SILENCE – Lac Kénogami, mi-juin 2019

6 réponses à Nos vents

  1. ton cher lac………….puisses-tu y retrouver les sabots et la douceur de l’insouciance ……….des gros bisous depuis le ciel qui danse au dessus et dans toutes nos têtes……..

    Aimé par 1 personne

  2. le ciel danse
    sur nos étés
    comme il dansait
    fraichement
    sur nos printemps
    il dansera cet automne
    et nos rires et nos pleurs
    monteront vers lui

    merci Caroline pour ces images
    qui n’appartiennent qu’à toi
    et tu partages si naturellement
    avec nous (heureux veinards)

    🙂

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s