D’ici là

tu m’envoies la photo d’une petite grange –
et moi fidèle à moi j’y vois une maison

pour les coeurs sans cuirasse
l’errance ouvre le jour –
le fleuve te ressemble

ici, la ville s’est envoyé
une longue journée de pluie
les rues sont couvertes de jaune

même devant la feuille qui tombe
le vent ne retient rien –

tout ce qui serait vain 

et là un grand oiseau – je ne
l’aurais pas vu du temps de l’arbre bas

il volait seul, plus près du ciel

Photo : FEMME * Hier – Montréal 2021

2 réponses à D’ici là

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s