L’image d’une saison

Nos voix gelées d’entre les glaces. Et ces accords plaqués avec tellement de grâce. C’est tout l’obscur et la bascule. Et de s’y retrouver perdus, perchés en balançoire. C’est presque assez, tu dis, pour  étourdir décembre.
Je me vois moins qu’avant sans doute. Mes yeux qui errent si souvent dans le sens du ciel – les planchers d’oiseaux et d’envol, et les trous d’horizon.
Le vent s’est donné fort hier. Dans toute sa tiédeur invisible, sans promesse que celle du froid.
Pendant ce temps, la plus belle m’est l’image d’une saison qui passera. Après celle des enfants qui jouent.

Photo : DEBOUT DANS L’EAU BLANCHE * Décembre 2021 – Montréal

Répondre à L’image d’une saison

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s