Bleu de neige

Je ne sais pas vivre
autrement.
J’ai beau dessiner
sur chaque heure,
une part de moi reste
inconsolée.
Je fuis le jeu, comme on
fuit une guerre.
Je me gave de lumière, de
cerfs, de brume matinale.
De ce bleu de la neige quand
l’ombre s’en éprend.
Le monde est saturé
d’inconscience.
Et sa grande beauté me
chante aussi sa peine.

Photo : POUR LES GESTES PRÉCIS – Petite Nation – Février 2022

5 réponses à Bleu de neige

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s