Jouissance commune

Le fond de l’air se réchauffe.
Et la neige fond tranquillement.

On est tous dans ce bateau.
Des saisons, des humeurs.
Celles du temps et des âmes.
Dans ma ville, après l’hiver qu’on vient de vivre,
beaucoup d’entre nous auront en commun,
pour quelques jours ou quelques semaines,
de jouir consciemment du beau temps.
D’y penser le matin en ouvrant la porte.
Et d’en être heureux pendant au moins un instant.

ALLÈGEMENT TEXTILE - Hier, sur la rue Laurier

ALLÈGEMENT TEXTILE – Hier, sur la rue Laurier

5 réponses à Jouissance commune

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s