Plus vive de vous

carolinedufourflecol

Tresser avec vous ce lien et cette délicatesse
vous mes amis d’hier et d’aujourd’hui
cette amitié dans la continuité
un mot un regard un silence un sourire une lettre
« L’âme à la tendresse », Pauline Julien

J’ai une amie, une belle amie. Et hier, tandis que je trimballais ma peine, que même le soleil et les arbres n’arrivaient pas à m’en distraire, voici ce qu’elle m’a dit : « Ne prends pas la douleur des autres, n’ajoute pas la tienne à la leur… donne-leur de la joie, de la force… Si on se laisse aller à trop réfléchir sur la douleur qui nous rentre dedans, on ne va plus vivre et on donnera raison aux barbares… »

Quand j’ai su pour Bruxelles, j’étais en train d’écrire, je nous parlais de nous. Nous tous autant que nous sommes, du moins je veux le croire… Nos coeurs comme des fleuves rêvant d’une même eau… Et là, la haine, vlan ! La haine qui revenait me toucher de plus près, comme en novembre. Et ma tristesse et ma colère devant autant de douleur, autant de peine encore.

Mais tu as raison, mon amie. Si j’ai pleuré un peu, je te promets, je serai vive demain.

17 réponses à Plus vive de vous

  1. Ce vlan nous est tous tombé dessus de chaque côté du grand océan. On n’ose plus écrire ; et puis on recommence, parce qu’il faut faire ça, au moins. Pleurer, être à-vif, c’est aussi une façon d’être vif.

    Aimé par 1 personne

  2. La lumière derrière tout ce que tu écris est vivifiante. Ne change rien. On a tous le droit de sombrer un peu au fond d’une piscine pour remonter plus forts encore. Merci d’être là, d’être qui tu es.

    Aimé par 1 personne

  3. gilles l.

    Quelle coïncidence ce texte pour moi qui vient de perdre prématurément une amie avec qui j’ai partagé plusieurs petits bonheurs sur lesquels j’essaie de me concentrer davantage depuis hier.

    Aimé par 1 personne

  4. Lire, écrire, parler, rire, prendre la main de l’ami(e), garder au coeur la vibration des belles choses et des âmes aimantes, et planter ces graines de confiance. Unis

    Aimé par 1 personne

  5. merci caroline, parce que tes pleurs sont éclairés du dedans, d’une belle lumière qui irradie de toi, qui irradie vers les autres, et celle-là, cette lumière si vraie, ils ne pourront l’éteindre…alors, pour cette lumière, merci…

    Aimé par 2 people

  6. Your friend is right. The persons that have suffered (and suffers around the world) doesn’t need more hate, and much less from the ones that know that this world should be a better one.
    Also is truth that hate is contagious, when kid there was a kind of civil war in my country against terrorist, despite that me and my classmates just were busy being happy and playing. It was a fortunate that hate and sadness didn’t touch us, don’t let that touch them. Un grand sourire for you, everything is going to be better, we´ll work for that. : )

    Aimé par 1 personne

  7. Ce blog, l’écriture, bouffées d’oxygène sur l’autre et sur l’ailleurs et distraction de soi vers l’autre. Oui, ne pas infliger aux autres ses peines et ses douleurs comme sa mauvaise humeur ou sa haine, d’ailleurs, un acte de politesse, puissant. Je ne sais plus qui le disait mieux et avant moi, of course. Mais c’est difficile tout ça !

    Aimé par 1 personne

  8. 'vy

    Ma belle et chère lointaine, la haine nous touche, nous malmène, nous donne à souffrir de la souffrance des hommes mais jamais elle n’aura sa place en nous, jamais elle ne détruira la petite once de lumière qui lui résistera. …

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s