L’empreinte de la tiédeur

Hier soir, l’air était lourd, écrasant comme je l’aime. La ville s’endormait tranquillement et moi je marchais avec lui sans parler. Ce matin, c’est pareil. Mon corps relâché, ma tête ralentie, tout mon être qui baigne dans un calme plus grand que moi. Un legs de ce long voyage du début de ma vingtaine peut-être, à travers des zones torrides. Une empreinte laissée sur mes cellules à l’instant où je goûtais ma première vraie dose de liberté. Ou simplement une question de chimie. Une chose est sûre, cette tiédeur m’enivre. 

˜

Photo : LES CHOSES TENDRES – Montréal * Juin 2017

5 réponses à L’empreinte de la tiédeur

  1. I don’t know how to say this but this writing left me with a feeling of gratitude and happiness for you, that this moment, this feeling, found you. Something was gifted to you and you are gifted to accept it. And that as a result it found me too. Thank you again.

    Aimé par 2 people

  2. la liberté est souvent reliée à la tiédeur, voire la chaleur………et je ne fais pas exception….c’est bien pourquoi je rêve à la provence dès que je la quitte…….

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s