Ô les jours

bien sûr, j’aurais pu l’océan et le soleil levant
les hivers indulgents sans neige ni blizzard
j’aurais pu la chaleur et les buissons ardents
mais ô les jours
dans mon pays de blanc

Photo : PREMIÈRE ÉTOFFE * Hier sur ma ville

5 réponses à Ô les jours

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s