Le bruit des bateaux

« À vouloir allonger la vie, on en perd le sens. »
Mots d’une amie tendre

Tant de bateaux criards
qu’on en perd le vent
et tant d’écueils semés
inconsidérément

J’ai mal à mon monde
et à la peau des autres
à ces regards tranquilles
quand ils croisaient le mien

 



« Le bruit des bateaux à moteur stresse tellement certains poissons
qu’ils réagissent moins souvent et moins rapidement
aux attaques de leur prédateur, ce qui double leur taux
de mortalité par prédation, indique une étude publiée vendredi. »

Agence France-Presse * Février 2016



Photo – D’ERRANCE * Le long de la voie ferrée – 19 Mai 2020 – Montréal


6 réponses à Le bruit des bateaux

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s