Crépuscule

levée pour de l’eau dans la chaleur humide
j’ai attrapé à la fenêtre le suave des roses

ces nuits que d’autres trouvent lourdes
déjà enfant je m’arrangeais bien avec –
l’intensité peut-être, ce poids du corps
qui me sort de ma tête

quatre heures vingt-cinq
un nuage rose dans la clarté montante

il y a deux jours, je t’ai fait une tresse
que tu as trouvée belle

quelque part un oiseau

Photo : DE NOS ENTRELACEMENTS – Juin 2021 * Montréal

3 réponses à Crépuscule

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s