Petits enterrements

il n’y a pas trop de ceci ou trop de ça
ni du bout des doigts ni d’ailleurs

tu restes belle depuis l’ombre
à jamais traversée de cendres

sans idole et comme bon te semble
à tout enterrer à mesure –
de ces regrets et vains espoirs 

avec le cadeau encore
d’un corps vivant

la mort est plus docile que la contre-bascule

PHOTO : TRAME SONORE DE VILLE – Montréal – Mars 2022

Répondre à Petits enterrements

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s