Quelque part une âme

La neige s’en est mêlée.
Pour rendre l’effet de contraste encore plus vibrant.
C’est le mariage extrême des lumières et des ombres
qui rend ces lieux de traverse si attirants.

Je serais restée là longtemps,
l’oeil perché discrètement,
jusqu’à ce que quelqu’un m’offre à son insu
un profil humain pour faire vivre l’image.
Ç’aurait pu être un chien aussi. Ou un chat.
Mais je n’ai pas eu besoin d’attendre.
Comme un acteur qui connait bien son rôle,
un homme s’est avancé vers la noirceur.

J’aurais voulu que je n’aurais pas su.
Faire mieux que le moment, j’veux dire.

carolinedufourNvidel2Sous le viaduc de Lorimier (Montréal) – 17 décembre 2013

Répondre à Quelque part une âme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s