Rire avec elle

nul doute que son plus doux plaisir
était celui de la répartie…
ses mots déjà, quand petites, nous tombions chez elle
« attention d’pas faire des trous dans mon plancher… »

au bel âge de 92 ans
ma belle vieille tante est partie
merci à la Faucheuse d’être passée ô si doucement
sans faire de scène

vrai que quelque 150 000 humains meurent chaque jour dans ce monde

mais là vient de mourir la seule et unique Mademoiselle Audet
reine de la rue Masson et tante bien aimée

en mai dernier… dans le jardin de la résidence… elle ne voyait déjà plus... elle avait froid, j'ai pris ma grande écharpe… ça lui allait si bien, je trouve...

en mai dernier… dans le jardin de la résidence… elle ne voyait déjà plus…
elle avait froid, j’ai pris ma grande écharpe… ça lui allait si bien, je trouve…

à Margaret, Isabelle, Sauvanne, Chantal, Céline, et les autres
qui avez ri avec elle au quotidien dans la dernière année MERCI

17 réponses à Rire avec elle

  1. SuzannePaquette

    Merci beaucoup cousine. Je suis triste mais aussi heureuse qu’elle soit partie doucement.
    Je profite de ce message pour te souhaiter une bonne et belle fête, nous sommes nées à la même date toi et moi mais pas la même année.😘💐🎉
    Suzannexxx

    J'aime

  2. Ginette Laliberté

    Très chère cousine, ton texte est magnifique, empreint d’amour et de tendresse. Un bel hommage à une femme « sans histoires ». Merci de l’avoir accompagnée dans ses dernières années.

    J'aime

  3. Merci Caroline de ce touchant hommage.
    Jje viens de le recevoir et ça m’a vraiment touché, car je vis la même chose. Nous venons de perdre notre belle et joyeuse tante de 92 ans, belle mademoiselle Cécile. qui nous a quitté tout doucement elle aussi, mardi dernier, alors qu’elle s’apprêtait à déménager dans une nouvelle demeure. Je crois que deux belles étoiles scintillent côté à côté et veillent sur nous tous! De tout cœur avec toi!

    J'aime

    • Caroline D – Auteur

      Je suis heureuse, Christiane, que mes mots aient trouvé un écho en toi, au parfait moment.
      Et voilà que les tiens font surgir en moi l’image de deux vieilles dames de 92 ans qui rigolent ensemble, le coeur léger…
      Merci à toi.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s